Le courant ne passe plus entre Cyril Hanouna et Stephane Guillon

Nov 17, 16 Le courant ne passe plus entre Cyril Hanouna et Stephane Guillon

 

 

 

 

 

 

 

 

Stéphane Guillon, attaque le présentateur vedette de la chaine C8, Hanouna et le traite de dictateur Coréen. Il publie tout un article, intitulé «  Le Kim Jong-il de C8 », sur son compte Twitter.

Cyril revele le salaire de Stephane Guillon

entre-cyril-hanouna-et-stephane-guillon-rien-ne-va-plus_5728809

Le trublion du Paf, qui vient de remporter le défi de 35 heures de diffusion consécutives sur C8, a dévoilé en direct dans son émission, que l’humoriste Stéphane Guillon touchait 10 000 euros par chronique, dans l’émission de Thierry Ardisson, « Salut les terriens ». En rappelant que la chronique, ne dure que 5 minutes.

Cette indiscrétion n’a pas passé inaperçu sur les médias et les réseaux sociaux, qui ont tout de suite repris ce chiffre. Le principal intéressé, a décidé de répondre par une vidéo, qu’il a posté sur son compte twitter.  « Hier soir, j’étais sur scène et ce matin, au petit déj, qu’est-ce que j’apprends ? Que tu as balancé mon salaire dans ton émission. Ça m’a fait rire ! Tu t’es trompé, ce n’est pas 10 000 euros par chronique, mais plus, tu as oublié les droits d’auteur », a déclaré Guillon avant d’ajouter « Tu aurais dû m’appeler, on s’est connus sur Comédie, on était très potes. Deuxième erreur : tu dis que c’est moi le champion toute catégorie niveau salaire (…), et là, je ne suis pas d’accord, Cyril, le champion, le parrain, le boss, c’est toi : un contrat de 250 millions d’euros sur 5 ans, 50 patates par an, chapeau bas ». En faisant référence au contrat conclu entre Cyril Hanouna et l’homme qui a apporté la téléréalité en France, Stéphane Courbit.

La suite de la guerre sur les plateaux de Canal +

tpmp-stephane-guillon-revele-le-salaire-faramineux-de-cyril-hanouna

Alors qu’il était invité au « grand journal » sur Canal +, l’humoriste de « Salut les terriens », a quitté les plateaux en apprenant que le trublion du PAF, a essayé de rejoindre l’émission pour s’expliquer.

« Alors que je suis invité au Grand Journal pour parler de mon spectacle, Cyril débarque et privatise l’antenne (après avoir donné sa parole à la production du Grand Journal qu’il ne le ferait pas), (…) J’ai préféré partir, ne pas donner un si triste spectacle au public de Victor Robert », précise-t-il. Il explique également que sa vidéo a déclenché la rage du chef de « touche pas à mon poste », (émission produite par l’une filiale de Stéphane Courbit), et qu’il n’a pas voulu donné « un si triste spectacle au public de Victor Robert ».