Le passage à l’immobilier 3.0

Oct 30, 16 Le passage à l’immobilier 3.0

Les professionnels de l’immobiliers, cherchent à se différencier et à présenter une offre complète aux clients. Après l’immobilier 2.0, les acteurs immobiliers cherchent à passer à l’immobilier 3.0.

 

 

 

 

« On peut plus vendre l’immobilier comme il y’a 20 ans »

A "For Sale" sign hangs outside an apartment on a building near the Eiffel Tower in Paris December 16, 2013. REUTERS/Mal Langsdon (FRANCE - Tags: BUSINESS REAL ESTATE) - RTX16L64

Comme tous les autres secteurs, les sociétés doivent s’investir davantage dans le domaine technologique pour développer une offre complète qui va avec les tendances actuelles du marché. Et l’immobilier ne fait pas l’exception, comme l’explique William Truchy, le directeur général de Kaufman & Broad « Aujourd’hui, plus de 90 % des ménages qui cherchent un logement neuf font leur première recherche sur Internet avec plus de 50 % de connexions effectuées sur smartphone ou sur tablette, Du coup, on ne peut plus vendre des appartements ou des maisons comme il y a vingt ans. »

De ce fait les professionnels de l’immobilier en France ont opté pour une mise à niveau de leurs sites internet, en migrant vers une version responsive pour faciliter l’accès à l’information sur tous les écrans (PC, IPad, et smartphone).

De plus, Les professionnels de l’immobilier, sont tenus à mettre à jour leurs offres pour donner les informations nécessaires sur la disponibilité et les prix des biens. « Nos internautes savent tout de suite quels sont les appartements disponibles, Par ailleurs, nous fournissons des informations sur le quartier où ils ont repéré un logement intéressant (le revenu moyen, la taxe d’habitation, le pourcentage de HLM…). », explique Nathalie Watine, directrice générale du logement, auprès de Bouygues immobilier.

Offre personnalisée pour les internautes

data

Pour fournir plus de renseignements aux internautes, Kaufman & Broad s’est engagé à développer un support qui indique le Taux de réussite au bac, la proximité du bien par rapport aux transports, restaurants, écoles et divertissement.

Plusieurs agences immobilières comme Orpi, ERA et Century 21, ont misé sur la prise de photos par Drone. Selon le président d’Orpi « Ces prises de vue aérienne ne présentent d’intérêt que pour des maisons haut de gamme avec jardin ». L’agence Century 21, vise l’application de campagne plus ciblés pour conquérir les clients. « Nous croyons beaucoup à ces campagnes de pub ciblées. Et nous allons en lancer aussi sur Twitter », indique Laurent Vimont, président de Century 21.

Visite virtuelle

visite-virtuelle-immobiliere

Les prestataires de services immobiliers offrent à leur client une visite virtuelle, où ils peuvent visualiser le bien choisi sans devoir se déplacer. Des nouvelles méthodes de vente comme les casques de réalité virtuelle ont été mis en avant pour accélérer les opérations immobilières. Ces casques en carton, coutent une vingtaine d’euros, et permettent aux utilisateurs de gagner du temps.  « Au lieu de perdre plusieurs après-midis à étudier des plans et à essayer d’imaginer à quoi ressemblera votre futur chez vous, vous pouvez le faire tranquillement depuis votre canapé, en le montrant également à votre famille », explique Hervé Loreau, le directeur innovation de Explorimmo.

La digitalisation de l’offre, a motivé les promoteurs immobiliers à développer leurs offres et d’intégrer d’autres services associés aux projets neufs commercialisés. « Sur certains biens, la serrure peut même s’ouvrir avec une empreinte digitale, ce qui évite aux enfants d’avoir leur clé autour du cou », indique Nathalie Watine.

Investir en immobilier

[ File # csp4558711, License # 1614331 ] Licensed through http://www.canstockphoto.com in accordance with the End User License Agreement (http://www.canstockphoto.com/legal.php) (c) Can Stock Photo Inc. / ademdemir

Ces dernières années le secteur immobilier, connait une baisse importante des Taux d’intérêts et une stagnation des prix des logements. Ce qui offre une belle occasion aux détenteurs de capital qui souhaitent investir dans le secteur immobilier en France. Plusieurs bureaux de conseils, comme Double V conseils, présidé par Thierry Weinberg, proposent une étude approfondie de la taxe foncière et une optimisation de la fiscalité locale. Kleber Partners, qui fait également partie des sociétés gérées par l’expert en immobilier, Thierry Weinberg, s’est investi dans les club deal immobilier en tant qu’initiateur ou en tant que co-investisseur, en offrant aux bailleurs de fonds, des informations détaillées sur les biens.

En cas d’investissement locatif, soit l’acquisition de biens immobiliers en vue de les louer, les investisseurs se trouvent devant le choix d’investir dans des programmes neufs, ou investir dans des logements anciens et pas chers.